Cinquième journées OHADA de Guinée

La République de Guinée a organisé, en partenariat avec l’OHADA et l’Organisation Internatio-nale de la Francophonie (OIF), les cinquièmes journées OHADA de Guinée à Conakry, du 23 au 25 mars 2016.

Si la rencontre est désormais traditionnelle, l’événement était marqué, cette an-née, par une communication sur le rôle des commissions nationales OHADA, et la tenue d’un important séminaire sur le thème : « Structuration et pérennisation des entreprises en Guinée : atouts et apports du Droit issu de l’OHADA ». Enseignants, huissiers, magistrats, avocats, no-taires, greffiers, universitaires, représentants du Conseil Présidentiel pour l’Investissement, re-présentants des chambres de commerce et de métiers, agents du secteur privé formel et infor-mel ont pris part à cette manifestation.

Placée sous la présidence de S.E.M. Cheick SAKO, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux de la République de Guinée et vice Président du Conseil des Ministres de l’OHADA, la cérémonie protocolaire de lancement des travaux a connu, avant le discours d’ouverture de cette autorité, le mot de bienvenue de M. Pierre LAMAH, Président de la Commission Nationale OHADA (CNO) de Guinée, l’allocution de M. Amadou DIALLO, représentant l’OIF, et le discours  du Professeur Dorothé C. SOSSA, Secrétaire Permanent de l’OHADA.

Après la cérémonie d’ouverture, le Dr Boubacar Sidiki DIARRAH, ancien Président de la CNO du Mali et actuel Directeur des Affaires Juridiques de l’OHADA, a présenté une communication sur « Les Commissions Nationales OHADA : instrument de promotion et de vulgarisation du droit des affaires ».

Sous la conduite du Professeur Mayatta Mbaye NDIAYE, Agrégé des Facultés de Droit, les par-ticipants ont ensuite échangé sur de nombreux thèmes liés à la thématique principale des Jour-nées : structures individuelles et structures sociétaires d’exercice de l’activité commerciale, sé-curisation du financement des entreprises, prévention et traitement des difficultés des entre-prises ont été abordés sous divers angles, dans un format interactif. Ces échanges ont été complétés des focus sur les difficultés rencontrées par les Avocats, Notaires et les Banquiers dans l’application du droit OHADA.

Les travaux se sont achevés par la remise des attestations de participation aux séminaristes, et surtout d’un important lot d’ouvrages offerts par le Secrétariat Permanent de l’OHADA à la CNO de Guinée. /-

Dernières publications