RENTREE JUDICIAIRE 2021-2022 A LA CCJA

Faire l’état des lieux, partager les informations à tous ceux qui animent la Cour et se projeter dans la nouvelle année judiciaire : tels sont les principaux objectifs de la rentrée judiciaire qui est traditionnelle à la CCJA. C’est dans ce cadre que les juges et autres fonctionnaires de cette institution judiciaire se sont réunis dans la salle des audiences le vendredi 08 octobre 2021, au cours d’une cérémonie solennelle.

Trois discours-bilan ont ponctués cette importante rencontre :

Le mot de circonstance de Monsieur Mamadou KONE, Chef du Service Ressources Humaines, Matériel et Administration Générale, qui a fait le point des activités relatives à la gestion des ressources humaines, de l’administration générale et donner des précisions sur les aspects organisationnels des différentes cérémonies et évènements de la haute juridiction. Il a aussi évoqué les actions en perspectives notamment le recrutement d’un greffier et d’un chauffeur, les aménagements à effectuer et la réforme du matériel informatique usagé.

A la suite de cette intervention, Maître Acka ASSIEHUE, Greffier en chef a présenté l’état des lieux de l’activité de la Cour en matière contentieuse et consultative. Il ressort de son exposé une augmentation du nombre de dossiers reçus à la Cour, qui à ses dires serait liée à la confiance accordée à la Cour par les justiciables. Monsieur le Greffier en chef a ensuite relevé une baisse du nombre de décisions rendues. Il a enfin fait le point des activités du Service de la Documentation et des Archives et mis en exergue les prochains défis du greffe.

L’intervention de Maître Narcisse AKA, Secrétaire Général du Centre d’arbitrage a porté sur la fonction arbitrale. Il a présenté le bilan du centre après avoir rappelé les difficultés dudit Centre. Il a donné un aperçu sur les dossiers clôturés et des décisions rendues. Il a terminé son exposé par une invite à savoir la nécessité de maintenir l’arbitrage CCJA, qu’il a décrit comme un outil potentiellement efficace, pour améliorer la mobilisation des ressources propres de l’Organisation.

Ces présentations ont été suivies de l’exposé du bilan des conditions de travail et de bien-être social du personnel de la Cour, par le Président du Comité Consultatif du Personnel (CCP), l’Honorable Juge Afiwa-Kindena HOHOUETO. Elle a, en cette qualité, remercié le Président de la Cour et a félicité son prédécesseur dans cette responsabilité. Elle a rappelé la composition et les attributions du CCP et a dressé la liste des doléances des fonctionnaires, toutes catégories confondues. Enfin, elle a partagé les prochaines actions du comité.

Le discours de clôture de la cérémonie a été prononcé par Monsieur César Appolinaire ONDO MVE, Président de la CCJA. A partir d’exemples très précis, le Président a démontré la performance et l’indépendance de la CCJA. Il a félicité le personnel de la Cour pour les résultats obtenus. La baisse d’activité doit être, selon lui, considérée en tenant compte du contexte de la crise sanitaire mondiale, caractérisée par la pandémie de COVID-19 et des résultats des institutions judiciaires similaires sur le continent. Le Président a indiqué que le bureau de la Cour est très sensible au propos de la Présidente du CCP. Il a promis de faire tenir des réunions sectorielles pour identifier les solutions possibles à envisager à l’interne pour résoudre les difficultés exposées. Il a précisé que le point des problèmes non résolus sera transmis aux autorités compétentes. Il a fini son propos, en appelant tout le personnel à la solidarité en vue de l’accomplissement, dans la sérénité, de la mission assignée à l’institution par l’OHADA.

La cérémonie a pris fin par une séance photos. Un cocktail dinatoire a été offert au personnel.

     

Dernières publications